Fantasy et villes mythiques

Créez votre propres cités mythiques

Vous l’avez surement remarqué, la Fantasy regorge de villes mythiques dont la puissance, l’histoire, la splendeur sont restées gravées dans nos mémoires. Minas Tirith, Fondcombe, Winterfell, Port-Réal, Dros-Delnoch en sont de parfaits exemples.

Parce qu’il est toujours bon de parler géographie et de découvrir le dessous des cartes, nous allons continuer notre exploration pour nous intéresser cette fois-ci aux villes, aux grandes cités, celles dont le nom est connu de tous.

Les méthodes pour créer un monde Fantasy sont nombreuses et il vous appartiendra de choisir celle qui vous convient le mieux. Celle que j’utilise pour Mélianor est relativement simple avec une réflexion en “entonnoir”.

On va dans un premier temps définir le cadre général, puis idée par idée, on va préciser ce cadre en y ajoutant des éléments.

On a défini dans les premiers articles la géographie, les climats de votre monde, on va maintenant préciser nos idées en nous intéressant aux grandes villes, aux cités mythiques que tous les habitants, tous les personnages connaissent même s’ils n’y ont jamais mis les pieds. 

Fantasy et villes mythiques :

 

Comment naissent les grandes villes, qu’est-ce qui explique leur essor, leur expansion au détriment d’autres, à priori tout aussi accueillantes? Comme souvent, les explications, l’inspiration peuvent se trouver dans notre quotidien, sur une simple carte, au hasard celle de la France.

Les critères sont bien sûr loin d’être exhaustifs, mais ils regroupent à mon sens une bonne partie des cas de figure possibles.

La position géographique : 

La chose parait logique mais il est toujours préférable de le signaler, la géographie joue un rôle capital dans la naissance et l’expansion d’une ville. Une ville qui n’est pas rasée tous les dix ans par une attaque d’envergure a de fait plus de chance de se développer. Au hasard, on pourra citer Lyon initialement construite sur ses hauteurs, Carcassonne et ses fortifications.

Sur le même principe, un accès à la mer, à un fleuve facilement défendable permet de disposer d’un avantage stratégique certain que ce soit vis-à-vis d’éventuelles attaques où simplement pour commercer. Là aussi au hasard, Marseille, Bordeaux.

Les ressources stratégiques : 

Une ville dont le sous-sol est riche en matière première, en minerais aura naturellement plus d’avantages pour échanger, commercer et pourra de ce fait se développer beaucoup plus vite que ses voisines qui ne disposent d’aucuns de ces atouts.

C’est par exemple le cas de Lille au début du 19 ème siècle et l’avènement du charbon.

Un sol propice à la culture est également un facteur déterminant de développement. Les cultures pouvant se vendre, s’échanger apportent ainsi argent et prestige. On peut citer au hasard Bordeaux, Beaune pour leur vin.

La renommé :

Même si une ville ne possède aucun avantage qu’il soit stratégique ou géologique, elle peut très bien tenir son prestige des personnes qui la fréquente. Héros, artistes, seigneurs, rois vont contribuer par leur présence à augmenter le prestige d’un lieu même si celui-ci ne possède aucune autre particularité notable.

C’est bien entendu le cas de Versailles, mais aussi d’Avignon et quitte à prendre un exemple plus moderne de Monaco.

Ville fortifiée derrière un château fort

Mélianor et les Deltas: Erdë et Corinalmie 

 

C’est ce même raisonnement que j’ai suivi pour créer les grandes villes du monde de Mélianor en commençant par la région pour laquelle j’avais le plus d’idées, d’affinités.

Les Deltas, situés au sud du monde sont connus pour être le grenier du monde, l’endroit où le sol est si riche que toutes les plantes, tous les fruits peuvent y pousser en abondance. Pourtant, malgré cette abondante profusion de nourriture, la plus célèbre ville des Deltas n’a rien d’agricole.

Corinalmie dont vous pouvez découvrir l’histoire ici possède un pouvoir hautement symbolique. C’est entre ses murs que se termine la longue et pénible Marche du Souvenir.

La seconde cité la plus importante des Deltas, la première sur le plan économique est Erdë.

Véritable un marché à ciel ouvert la ville est en réalité une large concentration de greniers, d’entrepôts où sont stockées les marchandises des Deltas. C’est à Erdë que les commerçants de toutes les régions du monde viennent s’approvisionner, échanger des biens, des œuvres d’art en contrepartie de produits parmi les plus rares.

J’ai appliqué cette même logique pour doter toutes les régions du monde de Mélianor de grandes cités dont l’aura, l’histoire, la puissance sont connues de tous.

Fantasy et villes mythiques: Créez des villes à votre image !

 

C’est maintenant à vous de jouer et de définir pour chacune de vos terres/régions, quelles villes se sont développées au point de surpasser toutes les autres par leur prestige, leur aura, leur puissance.

Vous n’avez bien sûr pas à vous lancer tête baissée sur vos cahiers, commencez simplement par une région, celle qui a votre préférence et posez-vous quelques petites questions :

 – D’où vient la puissance de votre cité? (géographique, économique, symbolique)

 – Existe-t-il des rivalités régionales? D’autres villes avec lesquelles elle est en compétition ?

 – Ses habitants ont-ils un trait de caractère particulier qui les rend uniques ?

Vous pouvez bien entendu rester manichéen(e) et partir du principe que le développement des grandes cités de votre monde a toujours la même origine. 

Elles peuvent, par exemple, toutes être situées à un endroit impossible à envahir. Leur développement s’est donc fait au fil des années et des siècles au détriment des villes environnantes, détruites, assiégées par les batailles, les invasions, les luttes de pouvoirs.

Ce n’est bien sûr qu’un exemple parmi des milliers de possibilités, à vous de définir dans quelle direction va votre préférence.

Ville située sur une hauteur pour être protégée

C’est maintenant à vous de jouer, de faire naître de grandes et puissantes cités à votre image pour que, pierre après pierre, votre univers prenne vie et nous emporte dans sa fascinante histoire.

Si le cœur vous en dit vous pouvez bien entendu reprendre le même raisonnement à l’échelle régionale cette fois-ci! Mais le sujet étant tout aussi vaste, il fera sûrement l’objet d’un prochain article !

N’ayez pas peur, lancez-vous et créez !

A très vite pour de nouvelles digressions !

S’il vous a intéressé, n’hésitez pas à partager cet article tout autour de vous :

Inscrivez-vous à la Newsletter de Mélianor !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *