La porte des Ames

La porte des âmes

Située à deux cents de kilomètres de la région des Lacs, la porte des Ames se dresse au milieu du désert et marque l’endroit où tombèrent ceux qui se s’opposèrent à La Vague Noire qui déferla sur les terres humaines.

Hommes comme femmes venus de toutes les cités situées à l’ouest des Lacs, tous se rendirent au devant du danger et des envahisseurs pour stopper leur funeste avancée.

Le sacrifice des civils :

Même s’ils avaient tous suivi un enseignement militaire, aucun d’eux n’avait jamais connu de guerre, mené la moindre bataille, le moindre assaut. Sans aucune stratégie si ce n’est celle du cœur, ils chargèrent.

Protégées d’étranges armures faites d’écorces et de bois dur, les créatures subirent l’impact sans grandes pertes, les défenseurs eux se retrouvèrent piégés au corps à corps et malgré leur bravoure, un à un tous tombèrent.

Sur les mille soldats qui chargèrent, seuls cinq cents réussirent à battre en retraite pour former une seconde ligne de défense.

Malgré la mort de nombre de leur frères et sœurs, d’autres défenseurs venus des Lacs arrivèrent en renfort équipés d’arcs et de lourds boucliers.

Comprenant que leur chance de s’infiltrer au cœur des terres humaines était passée, les créatures battirent en retraite pour rejoindre leurs troupes restées près des bateaux échoués sur le sable des Terres Immergées.

Une fois l’invasion repoussée au prix de terribles pertes, les hommes ne purent que pleurer leurs morts et contempler avec tristesse les dégâts subis.

Monument aux morts

Afin d’honorer la mémoire de ceux tombés lors de la Vague Noire, les grands seigneurs du monde décidèrent d’ériger de prodigieux monuments en leur honneur. Ainsi fût érigée, la Porte des Âmes à l’endroit même où tombèrent les cinq cents braves des Lacs.

De près de six mètres de haut sur trois de large, la porte est en réalité constituée de plusieurs centaines de pierres, chacune d’entre elle étant issue de la maison d’un brave. Sur chaque bloc furent gravé les noms de ceux qui tombèrent en ce funeste jour.

Sur le large bloc de pierre servant de sommet à la porte sont gravés dans la pierre les emblèmes des différentes régions. Au sommet, taillé dans un seul et même bloc de pierre, s’élève le majestueux poisson aux Milles Reflets, symbole des Lacs et de la reconnaissance éternelle des Hommes, pour qu’aux travers des âges personne n’oublie les noms de ceux qui se sont sacrifiés pour protéger leur terre.

Related Post

Le Pénitent Traversant la région des Bois et des Deltas, le Pénitent prend sa source au cœur des Grands Verts, au sud du lac du Piailleur. Il est nommé ainsi en ...
Corinalmie .Située à l’Est d’Imberène, (la Vallée du Souvenir), Corinalmie est en réalité un petit îlot de terre encerclé par les deux bras Pénitent. Depuis l’o...
Le Plateau aux Mille Epis Le Plateau au Mille Epis désigne l’endroit, long d’une centaine de kilomètres entre la cité de Corinsère et la haute colline qui marque l’entrée d’Imb...
L’Aranon Des nombreuses merveilles qui parsèment les terres des Monts, l'Aranon est sans aucun doute l'une des plus remarquable. Situé au Nord-Est du monde, a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *