Le Pénitent

Le fleuve du Pénitent

Traversant la région des Bois et des Deltas, le Pénitent prend sa source au cœur des Grands Verts, au sud du lac du Piailleur.

Il est nommé ainsi en raison du calme de ces eaux qui s’écoulent au cœur de la forêt sans le moindre bruit malgré son envergure. En son point le plus large, le fleuve peut atteindre près de deux cents mètres, notamment au printemps lors de la fonte des neiges.

Le Fleuve du Pénitent :

 

Jadis appelé  ” le Silencieux”, le fleuve fût rebaptisé après la première grande invasion des orcs sur les terres humaines. A l’issue de nombreux jours de combats, les hommes parvinrent à repousser l’ennemi avant de remporter la victoire. Malgré la fatigue et le chagrin, tous les hommes encore valides, soldats comme villageois, creusèrent les tombes des hommes tombés au champ d’honneur au cœur de ce qui est aujourd’hui Imberène, la Vallée du Souvenir.

Désirant plus que tout fuir l’horreur de la guerre, beaucoup d’entre eux remontèrent les flots du Silencieux en direction du Nord qui n’avait pas été touché par la guerre. Mais au lieu d’apaiser leur peine, le silence du fleuve ne fît que l’accentuer. Au fil de leur marche, beaucoup d’hommes et de femmes perdirent la raison. D’autres décidèrent de disparaître aux yeux du monde et s’enfoncèrent au cœur de la forêt des Grands Verts en quête d’une nouvelle vie.

Le fleuve qui, par le passé, était synonyme de calme et de repos fut désormais considéré comme un lieu de deuil et de mort. C’est ainsi qu’en mémoire du sacrifice de ces hommes et de ces femmes, le fleuve fût rebaptisé le Pénitent.

Fleuve le Pénitent

N’hésitez pas à partager cet article tout autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *